Le blog de Jac Forton sur l'Amérique latine
TRES y CUATRO ALAMOS : Campagne pour recueillir des témoignages 
dimanche 20 mai 2012, 03:09 PM
TRES y CUATRO ALAMOS : Campagne pour recueillir des témoignages

« Nous cherchons à reconstruire la mémoire historique de ces deux camps de détention ouverts entre 1974 et 1976 en recueillant des témoignages de la part des personnes qui y ont été faites prisonnières, ou de leurs familles » annonce Lautaro Araneda, un des responsables de la Corporation.
En mars 2011, une partie des édifices situés Calle Cánada à hauteur du n° 3000 de l’avenue Vicuña Mackenna, commune de San Joaquin à Santiago, a été déclarée « Monument historique » par le Conseil national des monuments.

TRES ALAMOS
C’est le camp de prisonniers par lequel est passé le plus grand nombre de personnes dans le pays, une sorte de camp de transit. Le camp était administré par les Carabiniers (police en uniforme). Certains prisonniers, inscrits sur les listes officielles, étaient ensuite envoyés vers d’autres camps, d’autres étaient expulsés vers l’exil ou libérés, d’autres encore étaient transférés à Cuatro Alamos.

CUATRO ALAMOS
Ce camp, une annexe isolée dans Tres Alamos, était géré par la DINA, la police politique de Pinochet. Le camp comportait 12 petites cellules, une cellule plus grande et des bureaux. De ce camp, les détenu(e)s étaient transféré(e)s vers des centres de torture. Des dizaines de personnes qui sont passées par Cuatro Alamos sont aujourd’hui toujours disparues.

Pour apporter des témoignages,
- contacter info@3y4alamos.cl
- visiter www.3y4alamos.cl

Ajouter un commentaire ( 3 lectures )   |  permalien   |   ( 3 / 379 )

<< <Précédent | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | Suivant> >>